préliminaires

exposition design itinérante, 2010, france et italie
designers : matali crasset, arik levy, mathieu lehanneur, florence jaffrain

le design au seuil de l’amour

dans le prolongement d’un projet sur la thématique de l’amour, le slott et exquise design ont donné carte blanche à quatre designers pour réaliser leurs fantasmes, donner une forme, un sens, une vie à leur conception des préliminaires. ils ont abordé le sujet sous des angles différents et complémentaires qui composent un panorama inédit. arik levy expose son travail sur le dit et le non-dit de l’intimité avec ses installations confessions qui regroupent, entre autres, un travail sur l’iconographie de la sexualité aux côtés d’un confessionnal domestique contemporain. le sujet abordé impliquait qu’une proportion égale d’hommes et de femmes participe à l’exposition et partage leurs visions. il est fascinant de constater comme elles se complètent et se répondent. avec leurs pièces respectives aequorea et belly love, matali crasset et florence jaffrain nous transportent ainsi dans la volupté des espaces sous-marins en créant des formes souples et sensuelles qui viennent rencontrer l’ardeur des flammes pétrifiées de mathieu lehanneur avec son the power of love. on remarquera également la force identitaire des quatre designers qui proposent chacun une approche complètement différente de l’objet. arik levy, avec ses confessions, fait de l’objet un outil de communication qui viendra parfois se substituer à ces mots que l’on peine à prononcer. matali crasset, oscillant à la limite du design et de l’architecture, aborde l’objet comme un espace. mathieu lehanneur, dans une approche plus sculpturale, élève l’objet au rang d’allégorie (du couple) tout en lui conférant un rôle de médiation. quant à florence jaffrain, elle tend à faire de l’objet une fin en soi, en créant un sofa qui se substituerait presque à l’amant en devenant objet du désir.

préliminaires paris
préliminaires paris
préliminaires milan
préliminaires milan