paris-stockholm

  • joel degermark
  • lampe - pièce unique
    matériaux : plastique polybutylene terephthalate (PBT) - milliput (mastic époxy) - laqué à la peinture blanche résistante à la chaleur

à l’origine, joel degermark avait créé la cluster lamp — une série de luminaires réalisés à partir de tubes encastrés les uns dans autres et surmontés d’ampoules que l’utilisateur peut diversifier au gré de ses envies — éditée par la marque hollandaise moooi et présentée au salone internazionale del mobile 2005 à milan. avec paris-stockholm, joel degermark glisse, avec une humble discrétion, du design à l’art. il assemble manuellement cinq cluster lamps et détourne ainsi l’objet industriel qu’il a lui-même créé pour en faire une sculpture. dépassant la simple valeur décorative et ludique, paris-stockholm porte un message d’amour et d’espoir. le designer s’adresse à sa muse dans une relation à distance — entre paris et stockholm, comme vous l’aurez deviné. évitant à raison les poèmes ampoulés, il dit son amour avec un luminaire qui vient vers elle comme une branche se ploie pour offrir ses fruits. ceux-ci sont mûrs et ne demandent qu’à être cueillis… à moins qu’on les laisse tomber au sol. alors, un autre arbre naitra ailleurs… du moins, peut-être. rien n’est sûr. il faudra tout reprendre à la racine et exposer une nouvelle pousse aux intempéries. on reconnaitra ici le carpe diem et les métaphores bucoliques de ronsard revisitées en trois dimensions dans un style sobre et technologique afin d’adapter à notre époque un message qui traverse les âges.

images

  • paris-stockholm

  • paris-stockholm

aussi dans...